le débat sur la colonisation : qui a dit ... ?

publié le 17 décembre 2005 (modifié le 31 août 2019)

Qui a dit ... ?

« Kolonisasyon pa bon » [1]


« Toutes les mémoires ont droit de cité et il ne saurait y avoir dans les manuels scolaires de bonnes ou de mauvaises victimes. »
 [2]


Cet article permet « de rétablir un équilibre entre les ombres et la lumière de notre passé. » [3]

« Il n’y a pas de quoi se vanter : si les colonisateurs construisaient des routes et des écoles, c’est qu’ils en avaient besoin, non pour servir les colonisés. » [4]


« On y enseigne aujourd’hui [dans les écoles] l’histoire coloniale comme une histoire uniquement négative. On n’enseigne plus que le projet colonial voulait aussi éduquer, apporter la civilisation aux sauvages. » [5]

« Si notre présence était tellement bénéfique, pourquoi nous a-t-on laissé partir ? » [6]

« Cette repentance permanente, qui fait qu’il faudrait s’excuser de l’histoire de France, parfois touche aux confins du ridicule. » [7]


« Cette loi, c’est comme si on avait baptisé une rue « Rue des bienfaits de l’occupation allemande ». » [8]



« Sans la colonisation, ni Léon Bertrand [ministre du tourisme et élu de Guyane] ni Azouz Begag ne seraient ministres de la République française. » [9]


« Cette loi me provoque des contorsions ventrales puisque je n’arrive pas à assumer cette lecture de l’histoire. » [10]

« Les hommes politiques ne perdent pas de vue l’échéance électorale de 2007. Le gouvernement veut rassembler sous sa bannière les électeurs du Front national. » [11]

Le président Jacques Chirac a déclaré solennellement le 9 décembre dernier : « Ce n’est pas à la loi d’écrire l’histoire. L’écriture de l’histoire c’est l’affaire des historiens.
C’est pourquoi, face aux débats suscités par l’article 4 de la loi du 23 février 2005, j’ai proposé au Président de l’Assemblée Nationale, Monsieur Jean-Louis Debré, qui l’a accepté, de constituer une mission pluraliste pour évaluer l’action du Parlement dans les domaines de la mémoire et de l’histoire. »

Qui a écrit ... ?

« le Parlement va devoir indiquer comment il peut intervenir dans un domaine où il n’a pas à intervenir. » [12]

Un quizz

A - Qu’est-ce qu’une « colonie » ?

  1. Un territoire occupé et administré par une nation étrangère
  2. Un territoire sur lequel s’établissent des émigrants
  3. Une population soumise à une autre

B - En quelle année La France entreprend-elle la conquête de l’Algérie ?

  1. 1799
  2. 1830
  3. 1853

C - Quelle est la superficie de l’empire colonial français en 1870 ?

  1. 500 000 km²
  2. 700 000 km²
  3. 900 000 km²

D - Une conférence internationale se réunit à Berlin le 15 novembre 1884 afin de déterminer des « zones d’influence » ; de quel continent s’agit-il ?

  1. Amérique du Sud
  2. Asie
  3. Afrique

E - Quel est le statut de l’Algérie française ?

  1. Colonie
  2. Protectorat
  3. Territoire dépendant du ministère de l’Intérieur

F - Quelle doctrine vise à inciter les « indigènes » à adopter la langue, la culture, les valeurs de la métropole ?

  1. L’association
  2. L’assimilation
  3. L’acculturation

G - Quelle est l’année de l’exposition coloniale de Paris ?

  1. 1886
  2. 1920
  3. 1931

H - Quelle expression désigne les exhibitions ethnologiques qui se sont succédées en Europe de 1877 à 1931 ?

  1. Zoos humains
  2. Expositions universelles
  3. Expositions anthropologiques

I - Quel coup de force est mené par la France au Maroc le 20 août 1953 ?

  1. L’armée, commandée par le général Guillaume, réprime une manifestation dans le sang
  2. L’armée, commandée par le général Guillaume, fait prisonnier le roi du Maroc et ses héritiers
  3. L’armée, commandée par le général Guillaume, bombarde Rabat

J - Quand ont lieu les émeutes de Sétif ?

  1. 8 mai 1945
  2. 26 juin 1945
  3. 9 août 1945

K - Quand la France accorde-t-elle l’indépendance au Liban et à la Syrie ?

  1. Mai 1945
  2. Août 1945
  3. Novembre 1947

L - Quelles sont les deux dates clés de l’indépendance de l’Indochine ?

  1. 6 mars 1946 et 7 mai 1954
  2. 23 novembre 1946 et 14 mai 1948
  3. 2 septembre 1945 et 21 juillet 1954

M - Qui est le chef de Néo-Destour, mouvement nationaliste tunisien ?

  1. Ferhat Abbas
  2. Sidi Mohammed ben Youssef
  3. Habib Bourguiba

N - A partir de quand la Tunisie devient-elle indépendante ?

  1. juillet 1954
  2. 16 novembre 1955
  3. 20 mars 1956

O - Le sultan du Maroc devient chef d’un état souverain le :

  1. 2 mars 1956
  2. 13 juin 1956
  3. 13 mai 1958

P - L’indépendance de l’Algérie en quatre dates :

  1. 8 mai 1945, Toussaint 1954, 18 mars 1962, 3 juillet 1962
  2. 8 mai 1945, Toussaint 1954, 30 juin 1960, 18 mars 1962
  3. 8 mai 1945, 2 septembre 1945, Toussaint 1954, 3 juillet 1962


 [REPONSES]

[1Les Martiniquais qui ont défilé dans les rues de Fort de France, le mercredi 7 décembre.

[2Thierry Rolando, Président national du Cercle algérianiste.

[3Hamlaoui Mékachéra, ministre des Anciens combattants.

[4Albert Memmi.

[5Alain Fikielkraut.

[6Pancho, par l’intermédiaire d’une petite écolière.

[7Nicolas Sarkozy.

[8Un représentant du GUSR, Guadeloupe unie-Socialisme et réalités.

[9Lionnel Luca, député UMP des Alpes-Maritimes.

[10Azouz Begag, ministre délégué à la Promotion de l’égalité des chances, fils d’Algérien, qui a souhaité « à titre personnel », l’abrogation de l’article 4.

[11Gilles Manceron.

[12Le Canard enchaîné du 14 décembre dernier.

[REPONSESA 1- Une « colonie » est un territoire occupé et administré par une nation étrangère.

B 2 -La France entreprend la conquête de l’Algérie en 1830.

C 3 - En 1870, l’empire colonial français a une superficie de
900 000 km².

D 3 - La conférence internationale de Berlin du 15 novembre 1884 détermine les « zones d’influence » des états européens en Afrique.

E 3 - L’Algérie française est un territoire dépendant du ministère de l’Intérieur.

F 2 - L’assimilation vise à inciter les « indigènes » à adopter la langue, la culture et les valeurs de la métropole.

G 3 - L’exposition coloniale de Paris s’est déroulée en 1931.

H 1 - Les exhibitions ethnologiques qui se sont succédées en Europe de 1877 à 1931 étaient désignées par l’expression Zoos humains.

I 2 - Le 20 août 1953, l’armée française, commandée par le général Guillaume, fait prisonnier le roi du Maroc et ses héritiers.

J 1 - Les émeutes de Sétif se sont déroulées le 8 mai 1945.

K 2 - La France accorde l’indépendance au Liban et à la Syrie en
août 1945

L 3 - Deux dates clés de l’indépendance de l’Indochine -
2 septembre 1945 : capitulation japonaise ; le Vietminh prend le pouvoir au Vietnam et proclame l’indépendance de la République démocratique du Vietnam (RDV)
21 juillet 1954 : signature des accords de Genève.

M 3 - Le chef du Néo-Destour, mouvement nationaliste tunisien, est
Habib Bourguiba.

N 3 - La Tunisie devient indépendante le 20 mars 1956.

O 1 - Le sultan du Maroc devient chef d’un état souverain le 2 mars 1956

P 1 - L’indépendance de l’Algérie en quatre dates :
8 mai 1945 : émeutes de Sétif,
Toussaint 1954 : début de l’insurrection armée,
18 mars 1962 : signature des accords d’Evian,
3 juillet 1962 : proclamation de l’indépendance.