indignation de l’association Tizi-Hibel

publié le 20 juin 2005 (modifié le 3 septembre 2005)

ASSOCIATION TIZI-HIBEL
19, RUE POLONCEAU
75018 PARIS


Monsieur le Préfet

Nous, membres de l’association Tizi-Hibel, originaires du village de naissance et d’inspiration de l’écrivain francophone Mouloud Feraoun, sommes indignés par l’annonce d’une inauguration à Marignane d’un monument à la mémoire de membres de l’OAS, assassins de l’écrivain et de ses compagnons des centres sociaux éducatifs d’Algérie.

Honorer les tueurs de celui qui fut, en pleine guerre, le défenseur du rapprochement des communautés et de l’harmonie des relations sociales entre
toutes celles vivant sur la terre d’Algérie constitue à nos yeux une offense à sa mémoire et à celle des centaines de victimes civiles algériennes et françaises des actes criminels perpétrés en 1962 par les commandos OAS.

L’inauguration de Marignane, le 6 Juillet prochain date anniversaire de l’exécution de Roger Delguedre, chef des commandos Delta procède à l’évidence d’une volonté de réhabilitation de l’action criminelle d’activistes pourtant jugés, condamnés et exécutés par la justice de la République.

Il s’agit d’une provocation inacceptable à l’égard des descendants des victimes et de tous les citoyens attachés aux valeurs et à l’éthique qui fondent la société française.

Les autorités responsables de ce pays ne sauraient laisser s’accomplir un tel évènement.

C’est pourquoi nous vous sollicitons, Monsieur le Préfet, pour prendre toutes dispositions pour l’en empêcher.

Fait à Paris le 12 Juin 2005

Le Président

Fidani Abdel