Il n’y a plus de “rue du 19 mars 1962” à Béziers

publié le 15 mars 2015 (modifié le 14 septembre 2019)

Robert Ménard rebaptise une rue du nom d’un partisan de l’Algérie française [1]

Communiqué du Parti socialiste [2]

Le maire de Béziers, soutenu par le FN, porte atteinte à la République


Le 14 mars 2015

Le Parti socialiste exprime sa vive réaction suite à la décision de M. Ménard, Maire de Béziers soutenu par le Front National, de débaptiser la rue du 19 mars 1962, date officielle de l’armistice, devenue en 2013 date officielle de commémoration de la fin de la Guerre d’Algerie.

Le Parti socialiste s’associe aux initiatives qui se dérouleront ce jour à Béziers contre la décision de M. Menard.

Enfin, il appelle les socialistes et les Républicains, à faire du 19 mars prochain, aux cotés de la FNACA, un moment de concorde et de réconciliation nationale.

Stéphane Le Foll, porte-parole du gouvernement, a accusé Robert Ménard et le FN de « réécrire l’Histoire » et de « mépriser la mémoire » en s’en prenant à la République [3].