Daniel Simonpieri demande à l’ADIMAD de renoncer ...

publié le 23 juin 2005

VILLE DE MARIGNANE

Marignane, le 23 juin 2005

Monsieur COLLIN président A.D.I.M.A.D.

N/Réf. : N° 724/2005/NM/CM

Monsieur le Président,

C’est avec beaucoup de regret que je me suis rendu compte de l’incompréhension générale qui règne autour de l’inauguration de la stèle qui doit être érigée en l’honneur des Combattants morts pour que vive l’Algérie Française, au cimetière, par votre association.

Mon désir était de rassembler les Marignanais, les Provençaux, non pas de les diviser. Ce but consensuel n’est pas atteint, les critiques vont hélas, bon train...

De ce fait, Monsieur Christian FREMONT, Préfet de Région, représentant de l’État, ainsi que le Ministre délégué aux anciens combattants, M. Hamlaoui Mekachera, me demandent de vous contacter afin que vous différiez la date de l’inauguration, le temps que les passions s’apaisent.

Croyez bien que ce n’est pas à cela que je croyais arriver quand je vous ai écrit en Septembre 2004 pour vous confirmer que je vous autorisais à ériger une stèle dans le cimetière Saint Laurent Imbert.

Je n’y avais vu qu’un hommage attendu et sollicité par nos compatriotes rapatriés. En aucun cas, je n’avais imaginé une telle polémique.

Dans l’hypothèse où la manifestation du 6 juillet serait maintenue, Monsieur le Préfet m’a fait savoir qu’il procéderait à l’interdiction de la cérémonie pour trouble à l’ordre public.

Dans l’attente de votre réponse,

Je vous prie de croire, Monsieur le Président, en l’expression de mes sincères salutations.


avec copie à :

  • le Préfet de la Région PACA
  • Monsieur Gaudin - Président de la CUM
  • le Président du CG13
  • le Président du Conseil Régional PACA
  • le Président du Groupe UMP-UDF et Apparentés au CG 13
  • AFP
  • La Provence Marignane