Les Européens d’Algérie et leur exode

publié le 5 décembre 2019
Les « pieds-noirs » de 1830 à 1962

Les « rapatriés » d’Algérie : qui sont-ils ?

 
Les Français d’Algérie, par Andrée Pierre-Viénot

un texte publié en mai 1961 dans le Bulletin national de la LDH

 
Mémoire devant l’hexagone, par Raoul Girardet

un texte écrit en 1962 par un partisan de « l’Algérie française »

 
L’arrivée et l’installation des Pieds-Noirs à La Seyne-et dans le Var en 1962, par G. Crespo

l’agglomération toulonnaise les a accueillis par milliers à partir de mai 1962

 
Algérie 1962 : de quoi les Pieds-noirs ont-ils eu peur ?

Jean-Pierre Gonon évoque la responsabilité de l’OAS et rappelle l’instruction n° 29 du général Salan

 
“Pieds-noirs, la mémoire dans la peau”, par Laurent Theis

« après avoir incarné le fleuron de l’Empire français », ils furent 800 000, au printemps 1962, à fuir « leur terre », « sans comprendre pourquoi »

 
Alistair Horne : « La terre brulée et l’exode »

d’avril à juin 1962, l’OAS a multiplié les violences envers les Algériens, faisant régner un climat de terreur à Alger.

 
Jacky Malléa, de Guelma aux Pyrénées Orientales

le témoignage de Jacky, maltais de Guelma

 
“Ni valise ni cercueil”, de Pierre Daum

une présentation par Benjamin Stora d’un livre consacré aux Pieds-noirs restés en Algérie après l’indépendance

 
 1962 : l’exode de Ghislaine, oranaise ...

le témoignage d’une pied-noire

 
Pierre Nora, “les Français d’Algérie”

réédition, revue et augmentée, d’un ouvrage publié en mars 1961

 
Emmanuel Roblès : itinéraire d’un engagement, par Jacqueline Roblès Macek

« l’homme trouve sa réelle mesure dans une solidarité totale avec ses semblables »

 
Les résistances pieds-noires à l’OAS, de Bernard Zimmermann

un éclairage d’une réalité trop souvent occultée

 
Les Européens d’Algérie, par Michèle Villanueva

une société particulière, produit de la colonisation

 
1962 : l’exode des pieds-noirs

« la foudre s’était abattue, alors que le ciel était tout bleu. »