A-gens du voyage en Europe

publié le 9 avril 2014
les Roms, plus importante minorité transnationale d’Europe

environ 7 millions de Roms en mal d’intégration dans l’Union européenne

 
pogroms anti-Roms en Italie

cela s’est passé au sein de l’Union européenne, en 2008 ...

 
les Roms sont indésirables partout en Europe

le 16 septembre 2008, à Bruxelles, le premier sommet européen consacré aux Roms se penchera sur les discriminations de plus en plus aiguës dont ils font l’objet

 
Thomas Hammarberg : l’histoire honteuse de l’antitsiganisme en Europe est oubliée - et se répète

le discours de certains responsables politiques et des médias xénophobes, ravivant les stéréotypes séculaires au sujet des Roms, est honteux et dangereux

 
les Roms dénoncent le fichage dont ils sont l’objet en Italie

si on avalise la manière de faire en Italie, c’est toute l’Europe qui risque de suivre

 
Thomas Hammarberg dénonce les politiques migratoires européennes à l’égard des Roms

pour le commissaire aux Droits de l’Homme, il serait préférable d’affecter à des mesures d’insertion sociale les sommes considérables dépensées pour renvoyer des Roms dans leur pays d’origine

 
les Roms, parias de l’Europe

textes d’Antonio Tabucchi et d’Henriette Asséo

 
le droit de quitter son pays doit s’appliquer sans discrimination

la communauté rom une nouvelle fois prise comme bouc émissaire

 
expulsions de Roms : l’UE ne respecte pas ses engagements en matière de droits de l’Homme !

un communiqué de l’AEDH et une plaidoirie de Me Charrière Bournazel

 
“arrêtons de chasser les Roms !”

le commissaire aux droits de l’homme du Conseil de l’Europe s’alarme du sort réservé aux Roms

 
racisme anti-roms : les “anges blonds”

la réactivation de mythes séculaires

 
Roms : les bonnes intentions de l’Union européenne

l’UE adopte des mesures visant à accélérer l’intégration socio-économique des Roms, et le Parlement européen demande que soit mis fin aux discriminations dont ils sont victimes

 
Roms en Europe : entre violences et discriminations

Amnesty International : l’Europe doit protéger davantage les Roms contre les violences racistes