Georges Frêche

publié le 1er décembre 2006
Georges Frêche « suspendu » du bureau national du PS

les dernières déclarations du président de la région Languedoc-Roussillon

 
Georges Frêche, le parti socialiste et les harkis

deux ans de suspension des instances nationales du PS pour le président de la région Languedoc-Roussillon

 
Injure raciale envers les harkis : 15 000 euros d’amende requis contre Georges Frêche

le président de la région Languedoc-Roussillon les avait traités de « sous-hommes » en février dernier