Harkis

publié le 4 octobre 2018
Harkis : un crime d’État

la République doit leur rendre justice ! par Michel Tubiana

 
Le traité d’amitié entre l’Algérie et la France et le problème des harkis

La France et l’Algérie ont l’intention de signer un « traité d’amitié » en 2005. À cette occasion, réapparaissent des problèmes humains pour lesquels il serait temps de trouver des solutions - quarante deux ans après la fin de la guerre d’Algérie.

 
fille de harki, un livre de Fatima Besnaci-Lancou

entendre la mémoire de ceux qui ont été doublement victimes, les harkis

 
Le manifeste pour la ré-appropriation des mémoires confisquées

nous, filles et fils de parents d’origine algérienne, descendants de harkis et descendants d’immigrés ...

 
Fatima Besnaci-Lancou et Claude Liauzu : les harkis, prisonniers de mémoire

Il faut lever l’opprobre qui pèse sur ces anciens soldats autochtones supplétifs de l’armée française en Algérie.

 
les fils de harkis sont invités à rentrer à Alger, mais à s’excuser

les déclarations successives et contradictoires du pouvoir algérien sur ce dossier suscitent incompréhension et amertume en France

 
le massacre et l’abandon des harkis ..., par Jean Daniel

une tache indélébile dans l’histoire de la guerre de libération - l’une des pages les plus honteuses de la geste gaullienne

 
les harkis au camp de Rivesaltes

leur passage en ce lieu emblématique d’un exil et d’une relation difficile à la société d’accueil a laissé une empreinte profonde dans leur esprit

 
Béni-Messous par Michel Tubiana

la postface du livre de Fatima Besnaci-Lancou

 
Harkis : les apatrides de la République

pour les Harkis, la colonisation continue

 
panser la plaie coloniale

par Noël Bouttier et Fatima Besnaci-Lancou

 
la LDH attend du PS une condamnation des propos de Georges Frèche sur les Harkis

elle demande au Parti socialiste de prendre une position officielle claire

 
le bureau national du PS a « condamné » mardi soir les propos « inacceptables » de Georges Frêche contre les Harkis

le BN a « pris acte » des excuses présentées par le président PS de la région Languedoc-Roussillon

 
les Harkis à Montpellier : délogés au gré du prix du m²

y a trente ans qu’on leur promet la lune ...

 
les Harkis, ballottés de l’histoire, de droite à gauche

un colloque dénonce les dérapages des politiques à leur égard, en France comme en Algérie

 
Harkis : l’appel du 4 mars 2006

signé par les associations organisatrices du colloque « 1956-2006/ 50 ans, les harkis dans l’histoire de la colonisation et ses suites »

 
à Paris, les harkis manifestent pour retrouver une dignité bafouée

dans combien de générations seront-ils considérés comme des citoyens ordinaires ?

 
l’amère fatigue des harkis

après les propos insultants de Georges Frêche

 
« nos mères, paroles blessées », de Fatima Besnaci-Lancou

témoignages de femmes de harkis arrivées en France en 1962 avec leurs maris

 
harkis, commémoration en trompe-l’oeil, par Fatima Besnaci-Lancou

avec son hommage à moindre frais, la République se dispense de reconnaître les préjudices subis par ces hommes

 
“aux citoyennes de l’exil”, par Mohammed Harbi

recueillant les récits de femmes de harkis, Fatima Besnaci-Lancou nous rappelle que l’Histoire recouvre des histoires pleines de larmes et de sang

 
Harkis, l’histoire d’un déni, par Dalila Kerchouche

le film « Indigènes » a fait bouger les choses ; en ira-t-il de même avec les anciens supplétifs de l’armée française, qui ont été si cruellement maltraités ?

 
« treize chibanis harkis »

treize vies blessées de vieux harkis présentées par Fatima Besnaci-Lancou

 
Harkis : voix croisées pour une mémoire apaisée

Roubaix laisse champ libre à Fatima Besnaci-Lancou : une exposition et deux week-end de rencontres avec différentes enfants de l’Algérie

 
les harkis et l’élection présidentielle

l’association Harkis et droits de l’Homme dans l’attente d’un geste historique de reconnaissance

 
« la France, en quittant le sol algérien, n’a pas su empêcher » le massacre de harkis

il était devoir le plus élémentaire du gouvernement français de protéger les hommes qu’il avait engagés

 
consternation des harkis après la relaxe de Frêche en appel

les juges reconnaissent que les déclarations de Georges Frêche peuvent être quaifiées d’injures et qu’elles ont été adressées à l’ensemble de la communauté harkie

 
Fatima Besnaci-Lancou et Abdelkader Chebaiki : colère et consternation des harkis

quel est le sens d’un hommage national alors même que le président de la région Languedoc-Roussillon, poursuivi en justice pour avoir traité des harkis de « sous-hommes », vient d’être relaxé en appel ?

 
harkis : le président a oublié la promesse du candidat

le candidat avait promis : « Si je suis élu président de la République, je veux reconnaître officiellement la responsabilité de la France dans l’abandon et le massacre de harkis. »

 
Torremila, nouveau centre de rétention administrative de Perpignan

le déplacement du CRA permet d’éviter les questionnements incongrus que n’aurait pas manqué de susciter la présence d’un centre de rétention administrative au voisinage du (futur) mémorial du camp d’internement de Rivesaltes

 
à l’horizon d’une vie pleine de malheur et d’amertume ...

lettre de la mère d’un harki assassiné au cours de l’été 1962

 
les harkis dans la colonisation et ses suites

un ouvrage de Fatima Besnaci-Lancou et Gilles Manceron

 
les mémoires de Rivesaltes

plus de 80 000 personnes y ont été internées ; la plupart, non pour ce qu’elles avaient fait, mais pour le danger potentiel qu’elles représentaient aux yeux de l’Etat

 
nouvelles approches sur l’histoire des harkis dans la colonisation et ses suites

colloque des 21 et 22 octobre 2008 et journée du 25 octobre, à l’Hôtel de Ville de Paris

 
inauguration d’une stèle en mémoire de tous ceux qui ont été “retenus” au CRA de Rivesaltes

« la République n’appartient ni aux préfets ni aux gouvernements de ce pays » rappelle la CIMADE

 
la rétention administrative à Perpignan : témoignages

à l’occasion de l’inauguration d’une stèle en mémoire des milliers de personnes qui y ont été “retenues”

 
la cour de cassation confirme la relaxe de Georges Frêche pour ses propos sur les harkis

une décision ressentie par de nombreux harkis comme une injustice grave

 
personne n’a présenté d’excuses aux harkis pour les propos tenus par G. F.

mais comment a-t-il pu bénéficier d’une relaxe ?

 
Hubert Falco annonce des mesures en faveur des harkis

une modification de la loi permettra de « condamner la diffamation et l’injure envers les Harkis, de la même manière » que les propos à caractère raciste

 
“massacre des harkis ou massacres de harkis ? qu’en sait-on ?” par Sylvie Thénault

de l’impossibilité d’une évaluation précise du nombre de victimes et des responsabilités des différents acteurs de la guerre d’Algérie

 
pour Mohammed Harbi, il n’est pas pertinent de rapprocher la situation des harkis de celle des “collaborateurs” des années 40

les harkis ne doivent pas être considérés comme des traîtres ou des « collabos »

 
harkis, un abandon que la France doit reconnaître

par Fatima Besnaci-Lancou et Gilles Manceron

 
au catalogue des engagements non tenus : la promesse faite aux harkis

Nicolas Sarkozy n’a pas respecté son engagement de reconnaître l’abandon des harkis

 
 62 enfants de harkis racontent

un ouvrage dirigé par Fatima Besnaci-Lancou

 
Salah Salmi oublié en 1962, refusé en 2010, régularisé en 2011

ancien harki, il s’était retrouvé sans-papiers en 2010

 
l’arrivée des harkis en France : camps, hameaux de forestage et cités de transit

comment les harkis et leurs familles ont été logés en 1962

 
El Watan présente “les harkis, histoire, mémoire et transmission”

une initiative qui contribuera à combattre les préjugés qui déforment le passé

 
pour la reconnaissance officielle de la responsabilité de la France dans l’abandon et le massacre des harkis

la LDH demande à Nicolas Sarkozy de respecter la promesse faite à la centaine de leurs représentants qu’il avait reçus à son siège de campagne le 31 mars 2007

 
les Harkis attendent une reconnaissance et non des médailles

quand Nicolas Sarkozy envisage-t-il d’honorer la promesse faite aux harkis le 31 mars 2007 ?

 
les harkis : ni rapatriés comme les autres, ni français comme les autres

“la continuation de la vieille attitude raciste et coloniale” (Pierre Vidal-Naquet)

 
“la République face aux harkis : questions aux historiens”, par Todd Shepard

la contribution de l’historien Todd Shepard au numéro de novembre-décembre 2011 de la revue “Les Temps modernes”

 
Nicolas Sarkozy aux Harkis : “maintenant, pardonnez !”

est-ce ainsi que l’on parviendra à tourner la page noire évoquée par Tzvetan Todorov ?

 
les deux principaux candidats à l’élection présidentielle et la reconnaissance du drame des harkis

François Hollande s’engage à reconnaître publiquement la responsabilité de la France dans le drame des harkis

 
 12 mai 1962 - 12 mai 2012 : commémoration du drame des harkis

cinquantième anniversaire du début de leur abandon sur le sol algérien

 
pour la fin d’une injustice frappant les anciens harkis

afin de leur permettre de retrouver leur pays d’origine et leurs familles

 
 12 mai 2013 : journée de l’abandon des harkis

la section LDH de Toulon apporte son soutien au collectif de familles d’anciens harkis

 
harkis : François Hollande doit respecter son engagement

abandon, massacre de ceux qui sont restés en Algérie, et conditions d’accueil des familles transférées en France

 
Pierre Daum : “la majorité des harkis n’a pas quitté l’Algérie”

une enquête qui bouscule de nombreuses idées reçues concernant les harkis

 
harkis : toujours trop de tabous, par Pierre Daum

trop de tabous pour une réconciliation entre la France et l’Algérie

 
Pierre Daum à Toulon le 2 mars

il présente son livre “Le Dernier tabou” à la librairie Contrebandes