Montpellier

publié le 3 juillet 2014
Montpellier : parfums électoralistes autour du projet de musée de la France en Algérie

Georges Frêche rend hommage au colonialisme et traite de « trous du cul » ceux qui ne seraient pas d’accord

 
le musée de la France en Algérie, à Montpellier (suite)

le point sur le projet de “musée de l’histoire de la France en Algérie (1830-1962)” de Georges Frêche

 
la bataille de la mémoire coloniale fait une première victime en Languedoc-Roussillon

Georges Frêche poursuivi en justice par un association de Harkis pour « injures, diffamation et appel à la haine raciale »

 
Montpellier : un musée de l’histoire de la France en Algérie

promesse de Georges Frêche aux rapatriés, il ouvrira en 2012

 
Montpellier : l’impasse mémorielle

la décision du maire dans la presse

 
Montpellier : devoir d’histoire plutôt que devoir de mémoire

« il est temps de regarder en face l’histoire de nos deux peuples »

 
musée de Montpellier : il est temps de regarder l’histoire en face

Philippe Saurel, disciple de Georges Frêche

 
à Montpellier, le solo de Philippe Saurel

quel sera le sort de l’hôtel Montcalm : musée d’histoire de France et d’Algérie ou musée d’art ?

 
musée de la France et de l’Algérie : enterré mais pas mort

Montpellier aura droit à un nouveau musée d’art contemporain