L’enseignement

publié le 23 avril 2019
recomposer le passé, par Suzanne Citron

Une identité collective, laïque, métissée, vivante ne se construira pas sans une recomposition du passé intégrant dans la mémoire française les strates refoulées.

 
l’enseignement de la colonisation

par Valérie Esclangon-Morin

 
au discours utopique a succédé le silence de la République, par Gilles Manceron

six Français sur dix favorables à ce que soit indiqué dans la loi que les programmes scolaires reconnaissent le rôle positif de la colonisation

 
Ségolène Royal : la France doit regarder en face son histoire

vous trouverez également un commentaire de Gilbert Meynier

 
contre la suppression de l’esclavage et des Lumières des « points forts » de l’école primaire

ce ne sont malheureusement pas les seuls allègements que l’on puisse déplorer dans les programmes d’histoire !

 
Benoît Falaize : enseigner l’histoire de l’immigration à l’école

un état des lieux de l’enseignement de l’histoire de l’immigration à l’école

 
« la fabrique scolaire de l’histoire », par Laurence De Cock et Emmanuelle Picard (dir.)

avec une préface de Suzanne Citron intitulée : Un parcours singulier dans la fabrique scolaire

 
comprendre la guerre d’Algérie, au collège de Paron

dans le cadre du projet “Réalisons l’Europe"

 
L’histoire à l’école : l’offensive du Figaro

quand le Figaro Histoire « joue » avec l’Histoire ou Marc Bloch dévoyé...

 
l’histoire à l’école revue et corrigée par le HCI

une critique des analyses du HCI qui, enfermant les individus dans une identité unique définie par le lieu de naissance ou la religion, excluent toute dimension sociale de leur champ d’investigation

 
Benjamin Stora : “il faut enseigner l’histoire du Maghreb et de l’islam en France”

connaître l’histoire de l’autre pour combattre l’antisémitisme et le racisme

 
l’école et la lutte contre le racisme et les discriminations par Tramor Quemeneur

aider les mentalités à évoluer pour que le racisme et les discriminations disparaissent