Bigeard aux Invalides ?

publié le 25 juin 2014
Marcel Bigeard, symbole des “violences de détail”,
du Tonkin à Alger,
par Alain Ruscio

les tortures et les exactions ont été très fréquentes sous les tropiques, à l’ombre du drapeau tricolore

 
Bigeard aux Invalides !

en France, l’usage de la torture reste un tabou

 
Bigeard aux Invalides : la justification du recours à la torture

ce sont les “justes”, tels le général Jacques de Bollardière et Paul Teitgen qu’il conviendrait d’honorer

 
Bigeard aux Invalides : pourquoi ce serait une infamie

le transfert des cendres du général Bigeard aux Invalides contreviendrait aux obligations pesant sur les États signataires de la Convention internationale contre la torture

 
appel : non à un hommage officiel au général Bigeard

les cendres de Bigeard ne doivent pas être transférées aux Invalides

 
Raphaëlle Branche & Bruno Cabanes : “le passé colonial de l’armée française peut-il être donné en exemple ?”

la signification symbolique de la décision de transférer les cendres du général Bigeard aux Invalides

 
pétition contre le transfert des cendres de Bigeard : le point

ce transfert serait inconciliable avec l’idéal républicain

 
affaire Bigeard : reconnaître les « heures noires » qui souillent notre passé

notre pays s’honorerait en renonçant au transfert des cendres du général Bigeard aux Invalides

 
cendres de Bigeard : le président de l’ACAT écrit au ministre

il lui demande de renoncer à honorer un chef militaire qui, jusqu’à la fin de sa vie, a justifié l’usage de la torture

 
“mémoire collective, mémoires antagoniques”, par Brahim Senouci

c’est en faisant droit à l’inscription des mémoires meurtries dans l’imaginaire national que la société française se protègera de la fragmentation

 
Bigeard : l’exigence de vérité

le transfert des cendres de Bigeard aux Invalides serait compris comme une légitimation du recours à la torture

 
les Invalides et le mémorial Yasukuni

l’Hôtel des Invalides va-t-il devenir le symbole du passé colonialiste français ?

 
Bigeard et la bataille d’Alger

présentation par Alain Ruscio du film de Gillo Pontecorvo, lors de la projection organisée le 11 janvier 2012 par le collectif “Non à Bigeard aux Invalides”

 
laissons Bigeard là où il se trouve

communiqué du “Collectif Non à Bigeard aux Invalides”

 
Bigeard : paix à ses cendres, non à un hommage

il n’est pas possible de rendre hommage à un homme qui symbolise l’usage de la torture

 
Bigeard et la torture

le ministre saura-t-il condamner clairement l’usage de la torture durant la guerre d’Algérie ?

 
Bigeard, Giscard et l’Indochine

l’ex-Président Giscard d’Estaing rendra hommage au général Bigeard à Fréjus